L’EJM se met à Slack

            « L’EJM en parle » a notamment pour but de vous faire découvrir des entreprises et nouveautés sur le plan professionnel. Par ailleurs, l’équipe de l’EJM, dans un souci de progrès perpétuel, s’est penchée sur ses méthodes de communication et a décidé d’utiliser Slack. Parlons donc de cet outil !

SlackPingboard            Slack, (l’acronyme de « Searchable Log of All Conversations and Knowledge »), est un outil de communication et de collaboration lancé en 2014 par Stewart Butterfield dans une optique managériale. Sur le site de Slack, on peut ainsi lire « Team communication for 21st century ». La plateforme a remporté un franc succès puisqu’en quelques mois seulement, la start up a été valorisée à plus d’un milliard de dollars. En octobre 2016, on dénombrait 4 millions d’ « utilisateurs actifs quotidiens », dont la moitié en dehors des Etats-Unis. Slack continue de se développer : les versions free, standard et plus existent désormais ; l’application est disponible sur iOs et Android. Un partenariat a même été signé avec Google pour intégrer Slack à la suite bureautique. L’application Google Drive pour Slack permet d’accéder aux documents Google Drive, de les partager ou d’en créer de nouveaux depuis Slack. Les fichiers sont ensuite indexés depuis Slack.

            Concrètement, l’utilisation de Slack nécessite en premier lieu de choisir un URL (par exemple, ejm.slack.com) grâce auquel le créateur invite les collaborateurs par le biais des adresse mail. L’application est constituée de plusieurs fonctionnalités. Les « channels », d’abord, sont des conversations à l’allure de murs Facebook créées suivant nos propres besoins. Elles peuvent ainsi être dédiées à un projet, à une équipe… et peuvent être soit publiques, soit restreintes à quelques membres de l’équipe. Les « direct messages » permettent de conserver l’instantanéité des échanges. Les « calls », à deux ou en groupes, servent à communiquer oralement lorsque c’est nécessaire. L’outil permet également de partager tous types de fichiers. Finalement, Slack constitue très clairement une plateforme qui permet de centraliser tous les échanges relatifs à un groupe de travail.

            A l’EJM, nous sommes satisfaits de notre passage à Slack pour notre communication interne. Cette transition ne s’est pas faite sans difficultés, notamment car il a fallu rompre avec nos habitudes, mais une fois que tout le monde a pris le réflexe de le consulter et de s’y tenir, Slack s’est révélé être un outil efficace qui a grandement amélioré la communication au sein de l’association. L’un des points importants pour exploiter Slack au mieux est de choisir les différentes « conversations » avec pertinence. Toute information est alors centralisée et classée, ce qui fait gagner en efficacité ! Conclusion : testé et approuvé 😉

Pour plus d’informations : https://slack.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s